Le gisement archéologique de la Margineda se trouve sur une légère élévation de terrain, à presque 1000 mètres sur le niveau de la mer, dans le versant sud du Montclar, à l’intérieur de la subdivision territoriale de Santa Coloma. De là, on domine visuellement une bonne partie de la fertile vallée centrale, irriguée par la rivière Valira. La nature de son substrat géologique, une moraine granitique, a été vitale dans la configuration de ses espaces résidentiels : ainsi, pendant la préhistoire, on profita des espaces entre les grands blocs granitiques pour en faire des refuges, tandis que lors des phases ultérieures, on développa des noyaux proto-urbains structurés moyennant une architecture en terrasses et articulés à partir de l’exploitation des matériaux locaux.

 

Les fouilles archéologiques démarrèrent en 2007 grâce à l’initiative de la société Casa Molines SA, propriétaire des terrains. Les interventions se poursuivirent jusqu’en 2010, et permirent de documenter une grande occupation pendant le bas moyen-âge (XIIIe-XIVe siècles) plutôt bien caractérisée pour ce qui est des matériaux archéologiques et de son architecture. Plus tard, à partir de l’année 2011, le Service du Patrimoine Culturel d’Andorre dirigea une deuxième phase de fouilles, qui se poursuivirent jusqu’en 2015 et mirent à jour de nouvelles structures qui contribuèrent fortement à établir les principales périodes d’occupation : l’âge du bronze moyen (c. 1500 av JC), l’Antiquité tardive (IVe-VIIe siècles) et, enfin, le bas moyen-âge (XIIIe-XIVe siècles). De nos jours, les restes observables correspondent à la dernière période d’occupation, qui s’étendit pendant près de deux siècles.

 

Sans doute, la Roureda de la Margineda est l’un des enclavements les plus importants pour connaître l’histoire de l’Andorre, tout comme la Balma de la Margineda, Juberri, le Roc d’Enclar ou Camp Vermell. Son importance est due au fait qu’il s’agit du seul établissement humain andorran, et d’une bonne partie des Pyrénées, où l’on a pu constater une occupation continuée poursuivie dans le temps, avec une importante présence de matériaux assez abondants et variés. De plus, les restes sont pour la plupart dans un très bon état de conservation, même les matériaux métalliques, ce qui a permis de voir de près comment était la vie quotidienne des habitants de cet endroit. En somme, la visite à la Roureda de la Margineda est incontournable pour les personnes souhaitant non seulement connaître l’histoire de la Principauté, mais aussi comprendre l’Andorre au sein du versant sud des Pyrénées orientales.

 

Cliquez ici pour accéder au web.

Juillet et Août: Visite à 10h30.

 

Réservation préalable

Carrer Roureda de Malreu, 8

Santa Coloma

AD500 Andorra la Vella

Més detalls

Adultes : 5 € (de 12 à 65 ans)

 

Entrée réduite : 3 € (personnes âgées de plus de 65 ans et titulaires de la carte jeune)

 

Entrée gratuite : enfants âgés de moins de 12 ans et titulaires de la carte ICOM

Non accessible aux personnes à mobilité réduite.

Visites guidées en catalan, espagnol, français et anglais

Il est recommandé de porter des chaussures confortables, de la crème solaire et une casquette.

Office de Tourisme d’Andorre-la-Vieille

Plaça de la Rotonda, s/n

AD500 Andorra la Vella

Tel.: (+ 376) 750 100

info@oficinaturisme.ad

www.turismeandorralavella.com